Les monts de la Madeleine

 

Le massif des Monts de la Madeleine propose de nombreuses activités à exercer. Sa diversité paysagère permet de varier les plaisirs. Ainsi vous pourrez le découvrir par le biais d’une simple randonnée ou de manière plus curieuse au travers d’activités sportives et culturelles (tir à l’arc, activités neige, visites, stages...)

Retour page précédente

Le plateau de la Verrerie


Ce plateau se caractérise par des landes montagnardes typiques irisées de teintes roses en fin d'été, mais également par la présence d'une tourbière (zone d'accumulation de matière organique), milieu de vie du rare lézard vivipare ou encore d'une petite plante carnivore, la Drosera à feuilles de rondes.

Depuis 2011, une estive a été remise en place sur ce site naturel protégé avec le pâturage de troupeaux de mai à octobre. Le site reste accessible à tous les randonneurs non motorisés, mais quelques règles sont à respecter comme adapter son comportement aux animaux présents (bovins, moutons, chèvres…) en respectant leur tranquillité, ou bien refermer les portillons des parcs.

La signalétique d’interprétation des milieux naturels vous aidera à mieux comprendre pourquoi ce plateau est un héritage naturel unique et préservé.

La passerelle en bois, aménagée sur le plateau, permettra à tous les visiteurs de découvrir la tourbière et des paysages étonnants. Depuis la table d’orientation, près du Roc du Vacher, la vue est imprenable sur la plaine de Roanne, les Alpes et la chaîne des Puys mais aussi sur la vallée de la Loire, la plaine du Forez et les monts du Lyonnais. Si le beau temps est avec vous, vous pourrez même apercevoir le massif du Mont Blanc.

Le plateau porte le nom de Verrerie en référence aux verriers qui viennent s’établir à Saint-Nicolas-des-Biefs au XVIIe siècle car la région disposait de tout ce qu'il leur fallait : de la silice pour fabriquer le verre et des forêts pour alimenter les fours. L’activité des verriers fut florissante jusqu’à la Révolution.

 


 
Haut de page