Les monts de la Madeleine

 

Carrefour d'influence montagnarde et atlantique, les Monts de la Madeleine présentent un intérêt écologique majeur. Ils constituent une mosaïque de milieux où la forêt est omniprésente.

 

La plaine

La plaine : un milieu original et relativement peu connu

Monts de la madeleine S'y côtoient prairies, mares et étangs, reliés par un réseau de bocage encore très préservé.

La plaineÉcologie du paysage. Les Monts de la Madeleine forment une entité bien particulière entre la vallée de l'Allier et de la Loire. Alors que ces zones de plaines sont soumises à un développement continu de l'urbanisation (Roanne, Vichy,...) et à l'agriculture intensive, le massif de la Madeleine a échappé à ces tendances et a vu, suite à la déprise agricole, une diminution de ses exploitations et de ses habitants (Augert, 1994).

Il en résulte la conservation de paysages et de milieux naturels de qualité, dont les principales composantes sont le bocage, la forêt, les milieux humides.

L'intérêt global des Monts de la Madeleine repose en grande partie sur son système hydrologique et ses zones forestières.

Plaine

Vignes
Haut de page